Créer un site gratuitement Close

ALLUMAGE DYNA III

LE TEXTE EST DE G.BERNARD   

EDITO EST EN COURS DE MIS EN PAGE

 Allumage Dynatek Dyna III pour Guzzi gros moteurs

 

Démonter l’ensemble du plateau de rupteurs

Débrancher les fils vert et rouge reliant les rupteurs aux bobines

Le fil rouge correspond au cylindre droit, le fil vert correspond au cylindre gauche

Les ranger dans le faisceau ou les couper

Vérifier que les ressorts du dispositif d’avance automatique sont opérationnels

(en tournant l’arbre de l’allumeur)

 Installer le plateau de l’allumage Dynatek de manière à

ce que les fils sortent vers l’arrière de la moto

Le fixer avec les 2 vis de 5mm en prenant garde de ne pas obstruer les trous des vis

 de fixation du capot de l’allumeur

La masse du plateau se fait par contact de la piste du circuit imprimé avec le rebord

de l’allumeur, il faut donc s’assurer que le rebord est propre

Installer le boitier de l’allumage Dyna III à l’endroit le plus approprié pour que les fils soient

assez longs pour atteindre les bobines et l’allumeur

Utiliser le collier serflex livré avec le boitier

Branchement des fils du boitier

Brancher le fil noir équipé d’une cosse sur une vis de 6mm de la boite de vitesses

Brancher le prolongateur de fil rouge sur la petite cosse femelle sortant du boitier,

c’est l’alimentation du boitier que l’on va prendre en branchant la cosse Faston isolée

par un capot rouge sur le + de la bobine avant correspondant au cylindre gauche

                        Le fil blanc branché sur le + de la bobine arrière est l’alimentation

 (passant par le coupe-circuit  du moteur)

                        Le petit fil noir/bleu relie le + des deux bobines

Brancher le fil rouge sur la borne libre de la bobine arrière (cylindre droit)

Brancher le fil vert sur la borne libre de la bobine avant (cylindre gauche)

Vérifier que les bobines sont bien fixées au cadre et reliées à la masse (par leur corps)

Branchement des fils du plateau

Brancher les fils du plateau aux fils du boitier (petites fiches rondes)

                        Fil blanc/fil blanc, fil noir/fil noir, fil rouge/fil rouge

Le repérage droite/gauche des capteurs du plateau se fait en regardant

le plateau de l’arrière de la moto

--Capteur de gauche (ou en haut) = cylindre droit

--Capteur de droite (ou en bas) = cylindre gauche

--Le fil rouge est l’alimentation (12V) du plateau

--Le fil noir sort du capteur gauche (ou en haut) correspondant à la commande de

 la bobine du cylindre droit

--Le fil blanc sort du capteur droit (ou en bas) correspondant à la commande de la

bobine du cylindre gauche

Fin des branchement

                Montage du rotor de l’allumeur

Démonter le cache culbuteurs du cylindre droit

Démonter le capot de l’alternateur

Démonter les bougies pour faciliter la rotation du moteur manuellement

A l’aide d’une clé hexagonale de 8 introduite dans la vis du rotor de l’alternateur

(en bout de vilebrequin) faire tourner le moteur dans le sens des aiguilles d’une montre

 (en regardant le rotor de l’avant de la moto)

Vérifier dans le trou de bougie du cylindre droit que le piston est au PMH

(Point Mort Haut, sommet de sa montée dans le cylindre) et vérifier que les deux soupapes

 admission et échappement du cylindre droit sont libres, en profiter pour vérifier le jeu qui

 doit être de 0.20mm

Si c’est le cas le cylindre droit est bien en fin de phase de compression et le réglage du point

d’allumage est possible

Si une des soupapes est actionnée il faut continuer de tourner jusqu’au PMH suivant

Une fois la bonne position atteinte faire coïncider le repère D (Destra) du volant moteur avec

 le repère du carter d’embrayage

L’encoche de l’axe de l’allumeur doit être orientée vers le bas

Engager le rotor de l’allumeur sur l’axe et le pousser jusqu’à ce qu’il soit en butée

Faire coïncider le repère blanc du rotor avec le trait médian du capteur de gauche (ou du haut)

Ce repère doit être aligné avec l’encoche de l’axe de l’allumeur

Serrer le rotor à l’aide de la clé Allen fournie avec le kit d’allumage

Desserrer légèrement les deux vis de l’allumeur (à sa base) juste de quoi lui permettre de tourner 

 

Réglage statique des points d’allumage

Le volant comporte 6 repères

** Le repère D indique le PMH du cylindre droit (Destra)

** Le premier trait suivant (2) le repère D correspond au point d’avance initial du cylindre droit

** Le second trait (4) correspond au point d’avance maxi fourni par le dispositif d’avance automatique

** Le repère S indique le PMH du cylindre gauche (Sinistra)

** Le premier trait suivant (3) le repère D correspond au point d’avance initial du cylindre gauche

 **Le second trait (5) correspond au point d’avance maxi fourni par le dispositif d’avance automatique

Réglage du point d’allumage du cylindre droit

Brancher une lampe de test 12V entre la masse et le fil rouge de la bobine arrière (cylindre droit),

la lampe doit être allumée

Tourner le moteur dans le sens contraire des aiguilles d’une montre d’environ un quart de tour

Tourner dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à faire coïncider le repère 2 du volant avec

le repère du carter, le piston se trouve exactement au point d’allumage initial

Faire tourner le corps de l’allumeur jusqu’à obtenir le point précis d’allumage de la lampe de test

Resserrer le corps de l’allumeur

Tourner le moteur en sens contraire des aiguilles d’une montre jusqu’à extinction de la lampe

Puis tourner très lentement dans le sens des aiguilles d’une montre pour atteindre le point

précis d’allumage de la lampe de test

La lampe doit s’allumer lorsque le repère 2 coïncide avec le repère du carter

Répéter l’opération si nécessaire

Une fois ce réglage fait on peut serrer définitivement le corps de l’allumeur

Faire tourner le moteur dans le sens des aiguilles d’une montre et vérifier que la lampe

s’allume au moment précis où le repère 2 s’aligne avec celui du carter d’embrayage

 

Réglage du point d’allumage du cylindre gauche

Faire tourner le moteur dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à atteindre le PMH

de compression du cylindre gauche

Le repère S (Sinistra) doit coïncider avec le repère du carter d’embrayage

Les deux soupapes du cylindre gauche doivent être libres, en profiter pour vérifier

le réglage du jeu qui doit être de 0.2mm

Brancher la lampe de test entre la masse et le fil vert de la bobine avant

La lampe doit être allumée

Faire tourner le moteur dans le sens contraire des aiguilles d’une montre d’environ

 un quart de tout

Tourner dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à faire coïncider le repère 3 du

volant avec le repère du carter, le piston se trouve exactement au point d’allumage initial

Desserrer légèrement les deux écrous du capteur de droite (ou du bas) avec une clé à

 pipe de 6mm (attention visserie américaine)

Faire coulisser le capteur jusqu’au point précis où la lampe de test s’allume

Resserrer les écrous (avec modération sous peine de casser les vis)

Répéter l’opération si nécessaire

Faire tourner le moteur dans le sens des aiguilles d’une montre et vérifier que la lampe

 s’allume au moment précis où le repère 3 s’aligne avec celui du carter d’embrayage

Le réglage statique est terminé

Brancher une lampe stroboscopique entre la masse et le fil rouge de la bobine arrière (cylindre droit)

**Au ralenti le repère 2 doit coïncider avec le repère du carter

**Au régime d’avance maxi (trs/min) le repère 4 doit coïncider avec le repère du carter

Brancher une lampe stroboscopique entre la masse et le fil vert de la bobine avant (cylindre gauche)

--Au ralenti le repère 3 doit coïncider avec le repère du carter

--Au régime d’avance maxi (trs/min) le repère 5 doit coïncider avec le repère du carter

Si nécessaire reprendre les réglages

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site